Le BIOS est mort, vive l'UEFI

Publié le par debutant-et-plus-pc.over-blog.com

Le BIOS est mort, vive l'UEFI. C'est la vision livrée à la BBC par un expert qui voit ce nouveau système remplacer la couche logicielle la plus primitive des PC dès 2011 pour le grand public.

Un peu de vocabulaire pour ceux qui n'ont jamais réinstallé un système en pressant frénétiquement la touche «Suppr». Le BIOS (pour Basic Input/Output System), c'est en quelque sorte le cerveau primitif de l'ordinateur, la couche logicielle de plus bas niveau qui se lance au démarrage. Son job: localiser les principaux périphériques et lancer le système d'exploitation, qui prend ensuite les commandes.

 

 

article bios02

 

 

Problème, le BIOS n'a pas vraiment évolué en 30 ans. Il a certes réussi à s'adapter au plus gros disques durs et aux claviers USB, mais il s'agit avant tout de bricolage. Selon Mark Doran, à la tête de l'UEFI Forum, son heure a sonné.

Adopté par les fabricants de cartes-mères

L'UEFI (Unified Extensive Firmware Interface) remplit globalement les mêmes fonctions. Pri

ncipale différence, il s'agit d'un système développé avec les outils

d'aujourd'hui, pour les PC d

'aujourd'hui et de demain. Intel a mis au point l'EFI (notamment employé dans les Macs récents), qui est ensuite devenu

un standard de l'industrie.

«Les créateurs du BIOS pensaient qu'il aurait une durée de vie de 250.000 machines», confie M

ark Doran à la BBC. En trente ans, il a finalement accompagné la vie de quelques milliards de PC.

L'UEFI est beaucoup plus flexible avec les périphériques de saisie (claviers sans fil, surface tactile etc). Selon Mark Doran, le système permet surtout une durée de boot (démarrage) «inférieure à une poignée de secondes». «Ce n'est pas un démarrage instantané», reconnaît-t-il, mais un progrès face aux 30 à 45 secondes encore nécessaires à de nombreux PC aujourd'hui.

De nombreux gros serveurs d'entreprises sont déjà équipés du système. Selon Doran, les fabricants de cartes mères vont massivement l'intégrer à leurs composants dès l'an prochain.

Philippe Berry
Article tiré du Figaro web du 2 oct 2010

Publié dans Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article